Avancée des négociations

Published by Efling on

Depuis fin Décembre Efling, de même que les syndicats VLFA et VR, est en négociation avec la confédération des employeurs, SA, au cabinet du médiateur de l’Etat.

Les accords concernant les employés de l’Etat et des communes expirent en Mars, et les négociations les concernant vont bientôt commencer. L’objectif étant de mettre en place des rencontres avec les représentants syndicaux travaillant pour la ville de de Reykjavik à la mi-Février, et plus tard dans le mois, les ouvrir à tous les membres d’Efling.

Sólveig Anna négocie sur la base d’un mandat qui lui est donné par le comité de négociation d’Efling. Le comité, constitué de membres d’Efling, oriente les négociations, par exemple en décidant de faire appel au médiateur de l’Etat, ou en arrêtant les négociations.

Événements principaux

13 Février : Réunion en présence du médiateur de l’Etat. SA fait une offre. Elle va être étudiée et débattue vendredi.

6 Février : Réunion en présence du médiateur de l’Etat. Les propositions de SA à propos du temps de travail sont fermement rejetées, ce qui nous permet d’ouvrir la discussion sur la négociation des salaires.

1er Février : Réunion en présence du médiateur de l’Etat à propos des demandes d’Efling. Efling veut plus d’égalité durant la durée effective du contrat. Cela est débattu, de même que le rôle étendu des représentants syndicaux.

30 Janvier : Réunion en présence du médiateur de l’Etat. SA présente ses idées à propos d’un nouveau système de salaires.

28 Janvier : Réunion en présence du médiateur de l’Etat au sujet des demandes des syndicats, à l’exception des demandes sur les salaires. VR et Efling présentent leurs demandes et en débattent avec les représentants de SA.

24 Janvier : Les représentants de Efling, en sous-groupes de la fédération SGS, discutent de certaines parties de l’accord général pour des professions spécifiques, et parlent de l’avancée des discussions. Toutes les négociations liées aux salaires sont traitées à la « table principale », où les plus grands désaccords sont discutés. Les dirigeants d’Efling et Stefán Ólafsson présentent les résultats du comité d’ASI sur les impôts.

23 Janvier : Réunion en présence du médiateur de l’Etat. « Nous sommes au début d’une lutte des classes radicale en Islande », déclarent les dirigeants d’Efling à la suite de cette réunion. « C’est de plus en plus clair de réunion en réunion ».

22 Janvier : Le groupe d’action sur le logement du Premier Ministre présente son rapport.

17 Janvier : Efling rejette, à tous les niveaux, les propositions des employeurs au sujet du temps de travail.

16 Janvier : Réunion en présence du médiateur de l’Etat où les marges de manœuvre pour les augmentation de salaire et les estimations de coûts associés sont discutés.

9 Janvier : Réunion en présence du médiateur de l’Etat où les syndicats présentent leurs revendications.

8 Janvier : Le syndicat VLFGrv rejoint Efling, VR et VLFS et demande à transférer les négociations devant le médiateur de l’Etat.

28 Décembre : Première réunion en présence du médiateur de l’Etat. Les formalités et le calendrier des réunions sont discutés.

20 Décembre : Efling retire son mandat de négociation de la fédération de syndicats SGS.